Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reflexions Et Actions D'un Élu De Proximité

  • : André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • : Diverses informations relatives à la commune de West-Cappel, à la CCHF (Communauté de Communes des Hauts de Flandre) au Conseil Régional. Ces informations sont publiées sous ma seule responsabilité. Tel : 06.18.55.31.53
  • Contact

Permanences Sans Rendez-Vous

29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 15:49
Nous voilà avec un assassinat.

Nous voilà avec un assassinat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

west cappel 02/02/2014 07:38

vous parlez d'assassinat du parti socialiste dans le canton de bergues. Et vous? quand je pense que pour avez envoyez mon arriere grand mére à l'hospice sans accord de son propre fils et que vous avez fait signer la belle fille ..... qu'elle a été votre contrepartie?? de l'argent??? des bijoux??
Vous n'avez jamais rien fait pour West Cappel, ahh si vous avez su profiter et laisser mourrir mon village... Vous n avez pas tenu bon nombre de vos promesses ... qu'avez vous à repondre à ca??

Figoureux André 02/02/2014 08:49

Bonjour,
Tout d'abord, je ne parlais pas d'assassinat du parti socialiste mais d'assassinat du canton de Bergues par le parti socialiste
Vos accusations sont très graves. Ayez au moins le courage de ne pas vous réfugier derrière l'anonymat.
Concernant votre arrière grand-mère, il ne m'ai pas difficile de me souvenir de qui il s'agit, n'ayant placé d'office en milieu médicalisé que deux personnes durant mes mandats.
Cette dame se promenait à vélo, de nuit, en chemise de nuit.
Oui, j'ai signé son hospitalisation d'office. Document également signé par son médecin traitant comme l'exigeait la loi. Je ne le regrette pas car sa vie était en danger. N'aurait-elle pas du être mieux entourée par sa famille ?
Quant à ce que j'ai fait ou pas pour mon village, les West-Cappellois sont seuls juges et se prononceront en mars prochain.
En ce qui me concerne, point final à cette discussion indigne de votre arrière grand-mère et de votre famille. Peut-être faudrait-il avant tout régler vos différents familiaux mais cela ne me regarde pas.

west cappel 02/02/2014 07:32

Vous p

west cappel 02/02/2014 07:32

monsieur Figoureux,
Vous p

difier 07/01/2014 16:53

Tout a fait d'accord avec le com depuis plus de 35 ans je négocie au sein de mon entreprise et aujourd'hui on subit la politique , mais que connaît on des vrais problèmes des français la et la question ??????

Queniart 07/01/2014 22:58

Mon commentaire ne concernait pas les élus en qui je n'ai plus aucune confiance. Je les ai trop fréquentés à des niveaux divers pour savoir que leurs mots ne sont trop souvent que des carcasses vides. La suppression de cette énieme structure administrative ne me cause aucune douleur car je sais quelle sera remplacée par une autre structure administrative qui aura besoin elle aussi de président , vice président et élus. Les postes politiques ne manqueront pas. Je souhaitais simplement attirer votre attention sur l'émotion qu'a créé en vous cette perte. Cette émotion est ressentie par nombre de français qui perdent lors de ces événements leur moyen de subsistance et pour tout dire leur raison d'être dans la société. C'est ce que j'ai vécu, il y a quatre ans. Il est très difficile de communiquer ces sentiments d'humiliation, de frustration et de colère à des entretiens avec des élus, des patrons, des fonctionnaires divers et variés. Seuls comprennent ceux qui ont vécus la même situation. Cela se lit dans le regard de notre interlocuteur. Les yeux et l'énergie dégagée par l'interlocuteur ne trompent pas. Je sais la charge que représente le travail de maire, la litanie sempiternelle des difficultés et je me demande quels sont ces surhommes qui peuvent avoir plusieurs présidences, vice-présidentes et autres responsabilités de commission et travailler toujours avec la même rigueur et la même écoute. Merci de m'avoir donné la parole et pour ce beau moment d'échange républicain, fraternel et égalitaire.

Queniart 02/01/2014 20:08

Vous expérimentez ce que beaucoup d'entre nous salariés, fonctionnaires ou petits chefs d'entreprise vivent quand nous sommes renvoyés, remerciés, licenciés pour ne pas dire méprisés par des décisions dont les tenants et aboutissants nous échappent totalement.

André FIGOUREUX. 03/01/2014 19:06

D'accord avec vous mais je ne souhaite pas parler de moi ou des élus. Retenons la proximité avec les habitants, les élus, les demandeurs d'emploi, les chefs d'entreprises...Si ce n'est plus moi, ce sera un ou une autre mais encore faut-il qu'il ou elle en ait les moyens...