Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reflexions Et Actions D'un Élu De Proximité

  • : André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • : Diverses informations relatives à la commune de West-Cappel, à la CCHF (Communauté de Communes des Hauts de Flandre) au Conseil Régional. Ces informations sont publiées sous ma seule responsabilité. Tel : 06.18.55.31.53
  • Contact

Permanences Sans Rendez-Vous

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 18:35

Cliquez sur la photo de Matthieu Luna pour l'agrandir.Pompier Matthieu Luna

 

Depuis plusieurs mois, je vous informe sur l’évolution du dossier « SDIS » - Service Départemental d’Incendie et de Secours.

Du nord au sud du département,  de très nombreux élus s'accordent sur le fait que l'augmentation des contributions au SDIS pour les années à venir est beaucoup trop lourde pour leurs budgets communaux.

 

Les élus ne sont pas opposés à une participation des communes mais contestent le mode de calcul de cette contribution, qui n’est ni juste ni équitable. Ces derniers mois la démarche des élus ne visait que la contribution au SDIS et aucunement les pompiers à qui ils rendent hommage pour leur courage et leur dévouement.

 

Pour mémoire voici les chiffres concernant la CCCB en fonction des critères de calcul retenus par le SDIS. Il est très intéressant de rapporter ces chiffres à ce que cela va coûter réellement par foyer :

 

 

Commune

Augmentation sur les années à venir en €

Future cotisation annuelle en €

Coût pour un foyer avec 2 enfants en €

Bergues

- 14 378*

125 908

123

Bierne

+ 94 677

135 131

320

Bissezeele

+ 3 203

5 844

120

Crochte

+ 13 279

20 352

119

Erinhem

+ 6 934

14 348

123

Hoymille

+ 49 480

104 750

130

Pitgam

+ 12 761

32 574

136

Quaedypre

+ 37 494

62 475

211

Socx

+ 47 264

72 137

282

Steene

+ 20 697

38 046

121

West-Cappel

+ 10 008

17 830

121

Wylder

+ 6 092

9 465

120

 

(*A noter : la contribution de la commune de Bergues baissera, puisqu’elle supporte les frais d’un Centre d’Incendie et de Secours)

 

A la lecture de ces chiffres, on comprend mieux ce que l’augmentation des contributions au SDIS représente. Et le but des élus n’est pas de répercuter ce coût sur les administrés.

De nombreuses communes ne pourront plus investir et certaines devront faire des coupes sombres dans leurs dépenses de fonctionnement. Ce n’est pas acceptable.

 

Où en sommes –nous aujourd’hui ?

 

Ces derniers mois, grâce à la pression soutenue des élus du territoire plusieurs rencontres ont eu lieu avec les services du SDIS et le président DEROSIER lui-même. Or la seule « proposition » qu’il a faite ne règle pas le problème sur le fond : le coût reste bien trop élevé pour nos communes rurales.

Pour défendre leurs intérêts, certaines communes sont parties en procédure contentieuse contre le SDIS.

En signe de contestation, lors de l'élaboration de leur budget, de nombreux maires se sont contentés d'inscrire la cotisation SDIS 2009, augmentée de la progression de la DGF (Dotation Globale de Fonctionnement), se mettant ainsi hors la loi. D'autres ont inscrit la somme demandée mais refusent de payer le montant réclamé par le SDIS.

Michel DECOOL, Président de la Communauté de Communes de la Colme, André-Pierre BECQUET Président de la Communauté de Communes de Flandre et moi-même nous rejoignons sur le fait que la situation n’est pas réglée et qu’il ne faut pas « laisser faire ».

 

Tous les efforts que nous avons déployés pour attirer l’attention bienveillante du président DEROSIER sur le sort des communes rurales du Département n’ont malheureusement pas abouti.

 

Monsieur DEROSIER ayant décidé de céder sa place dans les mois qui viennent, nous supprimons la manifestation prévue à Lille ce samedi 9 octobre, nous ne manquerons pas de prendre contact avec son successeur pour qu’il accorde une oreille plus attentive aux arguments du territoire pour que nous trouvions ensemble une solution qui convienne à tous : augmenter les contributions des communes au SDIS s’il le faut, mais sans étrangler financièrement nos communes rurales et surtout trouver un mode de calcul qui tienne compte des risques réels connus au niveau de chaque commune.

 

D'ici là, l'information des élus et des habitants sera poursuivie et renforcée.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans S.D.I.S.
commenter cet article

commentaires