Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reflexions Et Actions D'un Élu De Proximité

  • : André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • : Diverses informations relatives à la commune de West-Cappel, à la CCHF (Communauté de Communes des Hauts de Flandre) au Conseil Régional. Ces informations sont publiées sous ma seule responsabilité. Tel : 06.18.55.31.53
  • Contact

Permanences Sans Rendez-Vous

27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 17:30

 

Un rappel: le chantier école de la CCCB, qui emploie des personnes en réinsertion, a commencé la restauration des remparts, côté 916 (face à la gare) en octobre 2007.

 

Le travail consiste à nettoyer la muraille, refaire les joints après avoir remplacé les briques manquantes.

 

Ces dernières ont une dimension bien spéciale.

 

 Par courrier en date du 27 mai 2009, le vice-président en charge de ce dossier, monsieur AlainTaccoen, a prévenu la mairie que le stock de briques disponibles diminuait très rapidement.

 

Pas de réponse.

 

Rappel lors du conseil communautaire du 23 juin 2010: pas d'avancée.

 

Le 29 juin 2010, nouvelle relance par courrier de la CCCB pour les briques et demande de prise de position pour la préservation du lézard des murailles.

 

6 juillet 2010: la mairie nous autorise à utiliser les briques récupérées lors de la démolition du mur rue du Séminaire en nous précisant toutefois "qu'il faudra éviter de les utiliser sur plusieurs hauteurs consécutives afin de ne pas créer un décalage de joints dans la muraille"

 

N'ayant pas d'autres briques que celles là, le chantier école est donc bloqué. Aucune indication ne nous a non plus été communiquée pour la préservation du lézard.

 

Comme cela était prévu depuis longtemps, le chantier école part ce lundi 2 août pour rénover une salle de classe sur Quaëdypre. Chacun comprendra que ces travaux ne peuvent être effectués qu'en dehors des périodes scolaires.

 

Ensuite, je souhaite que la rénovation des remparts puisse se poursuivre. Mais pour cela, il faut comprendre que nous devons avoir un minimum de briques adéquates à notre disposition et que nous devons  savoir exactement quoi faire pour ce fameux lézard.

 

Si le chantier ne reprend pas en septembre, chaque habitant du territoire de la CCCB et les Berguois en particulier, en connaîtront la raison.

 

J'espère de tout coeur que ce ne sera pas le cas pour deux raisons:

 

              - de nombreux Berguois me font part de leur satisfaction au regard du travail effectué.

 

              - les personnes qui rénovent les remparts sont fiers de leur travail et y trouvent ou retrouvent une dignité. Ce sentiment demande à être respecté par des actes et pas seulement par de belles paroles!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires