Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Reflexions Et Actions D'un Élu De Proximité

  • : André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • : Diverses informations relatives à la commune de West-Cappel, à la CCHF (Communauté de Communes des Hauts de Flandre) au Conseil Régional. Ces informations sont publiées sous ma seule responsabilité. Tel : 06.18.55.31.53
  • Contact
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 06:10
Même à West-Cappel !!!
Même à West-Cappel !!!
Même à West-Cappel !!!

Détériorations dans le parc, à l'arrière de la mairie et sur le distributeur de pains :

Les recettes de la commune sont loin d'être opulentes. L’Etat baisse ses dotations, les subventions se tarissent et nous ne bénéficions pas du foncier bâti généré par les grandes entreprises. Il n'est par conséquent pas aisé d'en assurer la gestion.

Il est d'autant plus désolant de constater de telles dégradations :

1- la corde d'un jeu pour nos tous petits a été coupée (photo 1) et ensuite complètement détériorée (photo 2)

2- Détériorations sur le distributeur de pains installé sur le parking "Francis Cousin"

N'ayant malheureusement plus aucun commerce de proximité sur la commune depuis bien longtemps, le conseil municipal facilita l'installation de ce distributeur qui rendait bien service à nos habitants.

Le fil électrique fut sectionné et l'ensemble des tiroirs fut saccagé. L'appareil est parti pour réparation.

Le conseil municipal ne peut pas grand chose contre les agissements des adultes mais invite tous les parents à surveiller leurs enfants de très près. Certains seraient surpris des agissements et comportements de leur progéniture.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Mairie de West-Cappel.
commenter cet article
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 06:50
Ecoles rurales : un "probable" premier résultat pour Broxeele mais déception pour Drincham et Wylder.

Lundi 11 juillet :

Déplacement à Lille pour rencontrer Mr Guy Charlot, Directeur Académique en compagnie de notre député Mr Jean-Pierre Decool, Mme Marie Lermytte-VP à la CCHF et Mr Pierre Marle-maire de Bollezeele.

Mr Patrick Valois-VP au Conseil Départemental s'était excusé.

Monsieur le Directeur Académique affirma tout d'abord ne jamais avoir tenu les propos que nous lui avions attribués au sujet des RPC (Rassemblement Pédagogique Concentré) d'au moins 10 classes en un seul lieu et qu'il n'avait évoqué les RPC "que comme simple hypothèse de travail". Heureusement que je n'étais pas seul lors de ce premier entretien et que nous sommes donc 4 à avoir "mal entendu" : Catherine Clicteur-maire de Wylder, Mrs Luc Waymel et Vincent Pauwels, maire de Drincham et Broxeele et moi-même !

Lors de notre entretien d'hier, il nous fut répondu que la commune de Broxeele aurait "très probablement" une ouverture en septembre. Une satisfaction.

Pour les écoles de Drincham et Wylder, nous avons proposé un moratoire, un statut quo de 3 ans afin de permettre au territoire de s'organiser. Refus de Mr Charlot.

Pour ces 2 écoles, une seule concession : pour la rentrée 2017, il ne retiendra pas le nombre d'élèves requis pour l'ouverture d'une seconde classe mais le nombre d'élèves nécessaires au maintien de deux classes. Il s'agit certes d'une avancée mais qui perd immédiatement tout son côté positif car il annonça dans la foulée refuser les nouvelles inscriptions des moins de 4 ans à la rentrée 2016.

Une charte pour les écoles rurales est en cours de rédaction par la Direction Académique, le Département, les associations des Maires de France et des Maires Ruraux. Mr JP Decool regretta que les parlementaires ne soient pas représentés en leur qualité. Je fis de même pour les communautés de communes que l'on retrouve pourtant très vite dès qu'il s'agit de monter un plan de financement. J'ai de suite précisé que je n'étais pas candidat.

La CCHF recevra Mr Charlot à l'automne. Nous ne sommes pas fermés au dialogue constructif car des RPI (Rassemblement Pédagogique Intercommunal) sont parfois envisageables car ils conservent un lieu d'enseignement dans chaque commune mais se pose alors la question de la prise en charge du coût du transport qui oscillerait entre 15 et 20.000 € par an. Un courrier partira ce jour au Département pour solliciter une prise en charge dans le cadre de la défense de la ruralité. Les communes, financièrement étouffées par les baisses des dotations de l'Etat, sont incapables d'y faire face.

 

J'éprouve de plus en plus le désagréable sentiment que là haut, dans les bureaux ministèriels, un inexorable processus est enclenché et programmé pour faire disparaître les communes mais pas trop vite pour qu'elles ne réagissent pas trop et surtout pas avant que le point de non retour ne soit dépassé.

 

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 05:10
Merci à l'Exécutif du Conseil Régional. Sa confiance me touche.

Je rappelle que le Syndicat Mixte 59 / 62 Numérique, chargé du déploiement de la fibre optique en zone non urbaine, est composé des départements du Nord et du Pas de Calais ainsi que de la Région Hauts de France.

Nos réunions alternent au siège de chaque collectivité. Nous nous réunissions ainsi, mercredi 29 mai, dans la salle de la Commission Permanente du Conseil Départemental à Lille. Souvenirs...

Le SM 59 / 62 Numérique s'est doté de 3 commissions :

1- Infrastructures en zones publiques et privées.

2- Administration Générale, Finances, Négociations avec les banques et Ressources Humaines.

3- Services et usages.

La présidence de la commission 2 me fut proposée le vendredi 17 mai. J'ai sollicité un délai de réflexion pour m'assurer du soutien et de l'aide des vice-présidents et du DGS de la CCHF qui pourraient m'épauler pour certains dossiers. Il était hors de qustion pour moi de prendre une telle présidence à la légère. Soutenus à l'unanimité, j'ai donné mon accord.

La commission 1 est présidée par Mr Jean-Claude Dissaux du CD 62. La 2 par moi-même du CR des Hauts de France et la 3 par Mme Anne Vampeene du CD 59.

Je m'investirai bien entendu à fond dans cette présidence bénévole avec un objectif affirmé : raccourcir les délais annoncés pour le déploiement de la fibre optique pour tous et prioriser les zones d'entreprises.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 04:34
La CCHF organise une nouvelle participation à la Journée Nationale du Commerce de Proximité et de l'Artisanat.

Une réunion de préparation et d’échange a eu lieu le Lundi 27 juin à 19h à Bergues pour organiser la prochaine Journée Nationale du Commerce de Proximité du Samedi 8 octobre prochain.

Cette manifestation soutenue par la CCHF a pour objectif de promouvoir les valeurs du commerce de proximité auprès de la population. Elle permet de rappeler aux habitants tous les bénéfices qu’apporte le commerce de proximité, en termes d’animation, d’emploi local, de développement durable et de lien social entre les générations.

Les communes de Bergues, Bollezeele, Brouckerque, Esquelbecq, Herzeele, Hondschoote, Killem, Lederzeele, Looberghe, Oost-Cappel, Pitgam (1ère participation), Rexpoëde, Warhem, Watten, Wormhout et Zégerscappel ainsi que des associations de commerçants : Les Ailes du Canton, Alliance, l’Etoile d’Esquelbecq, l’Union de Watten et le Zénith ont choisi de participer activement à cette action en répondant favorablement à l’appel de la CCHF.

La CCHF finance les droits de reproduction de la charte graphique des supports de communication, ainsi que la promotion de cette action via la presse écrite et orale.

Le thème retenu cette année est « De toutes les couleurs ». Des ballons orneront les commerces et un concours de masques sera organisé dans chaque commune. Les créations des gagnants des 16 communes seront jugées dans un 2ème temps par la CCHF pour désigner le grand vainqueur.

Pour assister à des animations festives : verre de l’amitié, portes ouvertes, démonstrations de savoir-faire chez vos commerçants et artisans, jeux d’extérieur…rendez-vous le Samedi 8 octobre prochain !

Texte écrit par Mme Céline Millot du service communication de la CCHF.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 05:19
Commission Agriculture au Conseil Régional Nord-Pas de Calais / Picardie.
Jeudi 16 juin 2016 :

Pour parfaite information, je souhaite vous faire part de divers éléments à l’ordre du jour :

  • Aide régionale à la modernisation des exploitations en productions végétale : 11 bénéficiaires, dont 2 sur le territoire de la CCHF :
  • Monsieur David DERAM – 2700 Brouck Straete 59470 ERINGHEM – Projet de réalisation d’une dalle béton et achat de matériel d’irrigation - 19 701,45 € de subvention sur un projet global de 32 835,75 € - 60% de subvention (30% taux de base + 10% diagnostic environnemental + 20 % jeune agriculteur).
  • Monsieur Remy CHRISTIAEN, 322 place de Wylder à WEST-CAPPEL – Aménagement d’un réseau d’irrigation et achat de matériel divers : subvention de 9154,66 € sur un projet global de 13078,08 € - un taux de 70% de subvention (30% taux de base + 20% jeune agriculteur + 20% agriculture biologique).
  • FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) - Lancement d'un Appel à Projets Agroenvironnementaux et Climatiques (PAEC) pour 2017-2020

La Région Nord Pas de Calais – Picardie est autorité de gestion du FEADER pour la période de programmation 2014-2020. A ce titre, elle a élaboré un Programme de Développement Rural (PDR) au sein duquel est définie une stratégie régionale d’intervention agroenvironnementale et climatique, conformément au cadrage national prévu pour la mise en place des MAEC (Mesures Agroenvironnementales et Climatiques) en région.

Les MAEC sont des contrats d’une durée de cinq ans qui prévoient une indemnisation des pratiques environnementales réalisées volontairement par les agriculteurs, fondée sur des surcoûts et manques à gagner qu’elles entraînent. Les MAEC constituent un des outils majeurs du second pilier de la PAC pour :

- Accompagner le changement de pratiques agricoles afin de réduire des pressions sur l’environnement,

- Maintenir les pratiques sources d'aménités environnementales là où il existe un risque de disparition de ces dernières ou de modification en faveur de pratiques moins respectueuses de l’environnement.

La mise en œuvre des MAEC est copilotée par la Région (autorité de gestion du FEADER) et l’Etat qui consultent la Commission Régionale Agroenvironnement et Climat pour avis sur le dispositif.

Les engagements agroenvironnementaux et climatiques sont issus du cadre national. Plusieurs types d’opération existent, comme par exemple des engagements zonés portant sur des systèmes d’exploitation, ou encore des engagements visant la conservation des ressources

Le présent appel à projets est rattaché aux opérations zonés de la sous-mesure 10.1 du programme national – opérations «systèmes » et opérations « à engagements unitaires ». Il est destiné à identifier et sélectionner les Projets Agroenvironnementaux et Climatiques (PAEC) portés par des opérateurs de territoires en vue d’animer la contractualisation des MAEC auprès des agriculteurs lors des campagnes de contractualisations 2017 à 2020.

L’appel à projets prend effet à compter du 18 juillet 2016 et se clôture le 30 septembre 2016.

Le Programme de Développement Rural est disponible sur demande au service agriculture de la Région (valentin.davidlegleye@nordpasdecalais.fr ). Pour toute question, contactez la Direction de l’Action Economique –Service Agriculture - 151 avenue du Président Hoover 59555 LILLE Cedex - bruno.defives@nordpasdecalaispicardie.fr ; valentin.davidlegleye@nordpasdecalaispicardie.fr ; nagatt.benderradji@nordpasdecalaispicardie.fr – 03.74.27.00.00.

  • FEADER – Soutien aux projets de développement agroalimentaires (2016-2017)

Contexte : La région Nord-Pas de Calais - Picardie est autorité de gestion du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) pour la période de programmation 2014-2020. A ce titre, elle a élaboré, en concertation avec les acteurs régionaux, deux programmes de développement rural (PDR): l’un pour le Nord et le Pas-de-Calais ; l’autre pour l’Aisne, l’Oise et la Somme. Le PDR du Nord et du Pas-de-Calais prévoit un dispositif (ou type d’opération) consacré au soutien aux projets de développement agroalimentaire.

L’industrie agroalimentaire est aujourd’hui le premier secteur industriel des départements du Nord et du Pas-de-Calais en termes d’emplois ; il occupe 46 530 salariés (IC 13) dans plus de 2 300 établissements ce qui place les départements du Nord et du Pas-de-Calais en 4ème position au plan national.

La Région est la première région française exportatrice de denrées agroalimentaires avec un tiers du chiffre d’affaire réalisé à l’export. Mais, si la présence de grands groupes contribue largement à cette position, le tissu des plus petites entreprises accède beaucoup plus difficilement à ces marchés.

La mesure « Soutien aux projets de développement agroalimentaires » a pour objectif de soutenir des projets de développement économique dans des entreprises transformant des produits agricoles. Elle favorise l’émergence de débouchés locaux et encourage des projets de territoire et de filières régionales.

Ce soutien permet de générer des projets agroalimentaires susceptibles d’une part de créer des débouchés pour les productions agricoles régionales (et donc de consolider des filières dans leur ensemble) et d’autre part de générer une activité économique locale, ancrée à un territoire rural ou périurbain.

Les porteurs de projet doivent candidater et font l’objet d’une procédure de sélection Le dossier de demande est à télécharger sur www.europe-en-nordpasdecalais.eu.

Le service instructeur des demandes d’aide, guichet unique pour le dépôt des dossiers est le Conseil régional Nord-Pas de Calais –Picardie – Direction de l’action économique, service Financement régional des entreprises - cellule FEADER – 03.74.27.00.00 151 Avenue du Président Hoover – 59555 LILLE Cedex.

Il est possible d’envoyer le dossier de demande de subvention (avec une liasse fiscale) sans ses annexes afin d’en faire vérifier l’éligibilité. Toutefois, le dossier complet doit être parvenu au guichet instructeur avant la date de clôture de la première sélection, soit le 31 août 2016. (Si ce délai n’est pas tenu, le dossier sera traité sur la sélection suivante : le 30 novembre 2016, le 31 mars 2017 ou le 30 juin 2017).

Ces avis de commission devront à présent faire l’objet d’une validation lors d’une prochaine commission permanente.
Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Conseil Régional
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 15:59
Occupation des locaux scolaires à West-Cappel : un succès.
Occupation des locaux scolaires à West-Cappel : un succès.

MERCI !

La classe maternelle ne fut pas concernée par notre action pour ne pas faire peur aux plus petits mais Mr JM Cardinaël-second adjoint, rappela aux parents les raisons de notre action. Les enfants actuellement en maternelle pourraient être les premiers concernés par un rassemblement pédagogique concentré (RPC)

Comme le prouvent les photos ci-dessous, la mobilisation fut réelle et importante de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00.

Se sont relayés à tour de rôle, les parents élus au Comité ou leurs conjoints, les parents, les responsables de nos assoiciations et plus particulièrement le Club de l'Amitié avec 7 personnes, les élus. Merci à tous.

Les enfants furent occupés toute la journée, sans aucun moment d'ennui. La journée se termina par la dégustation de plusieurs gâteaux confectionnés et apportés par les mamans.

Merci à Claudie-secrétaire de mairie, Jean-Luc-employé technique, Isabelle-employée à l'école et à l'entretien des bâtiments.

Merci à toutes et tous pour votre mobilisation. Si West-Cappel perd son école, le village mourra.

Ne nous démobilisons pas !

Occupation des locaux scolaires à West-Cappel : un succès.
Occupation des locaux scolaires à West-Cappel : un succès.
Occupation des locaux scolaires à West-Cappel : un succès.
Occupation des locaux scolaires à West-Cappel : un succès.
Occupation des locaux scolaires à West-Cappel : un succès.
Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Mairie de West-Cappel.
commenter cet article
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 07:14
Les écoles rurales ont le droit de vivre...Mobilisons nous !
Les écoles rurales ont le droit de vivre...Mobilisons nous !

A partager un maximum sur FB.

Occupation des classes ce jeudi 16 juin.

Durée : toute la journée.

Attention à ne pas déranger les classes maternelles, la tranquillité des plus petits doit être préservée.

Nous comptons sur les parents, les comités de parents élus, les responsables des associations, les élus et sur ceux qui souhaitent maintenir une école dans leur commune.

Une commune sans école est appelée à mourir.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Mairie de West-Cappel.
commenter cet article
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 07:14
Vous recherchez un travail pour juillet et vous avez le BAFA...

La commune de West-Cappel recherche un animateur ou une animatrice BAFA pour son accueil de loisirs sans hébergement qui aura lieu du 11 au 29 juillet inclus, en 1/2 journées, sauf jeudi, journée complète.

Contact : Mme Claudie Boret au 03.28.62.53.65.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Mairie de West-Cappel.
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 05:14
Prenez le temps de lire ce qui suit, il y a vraiment de quoi s'alarmer.
Prenez le temps de lire ce qui suit, il y a vraiment de quoi s'alarmer.

Hier soir à 20 h00, réunion de notre premier COPIL (Comité de Pilotage) sur la sous-médicalisation. Réunion tardive pour permettre aux professionnels de santé d'être présents.

Outre les deux représentants du cabinet d'étude et de l'ARS (Agence Régionale de Santé), participation d'une directrice de maison de retraite, d'une infirmière, d'une lanceuse d'alerte, d'une kinésythérapeute, d'une orthophoniste, d'une jeune médecin remplaçante, de Mme Lynda Maréchal-mon assistante en charge de ce dossier et de moi-même.

Pas facile d'identifier avec précision ce qu'il faut faire pour enrayer cette sous-médicalisation dramatique : 12 des 18 médecins exerçant actuellement dans le secteur de Bergues ne seront plus en activité dans 5 ans soit 2 sur 3 !

- Les jeunes praticiens, quelque soit leur discipline, aspirent actuellement à une qualité de vie dont ne bénéficient pas leurs aînés. Pour cela, une seule solution : le travail en groupe dans le cadre de maisons de santé ou de maisons pluridisciplinaires.

- Aucun regroupemement ne peut être imposé. La volonté de travailler en commun doit venir des professionnels eux-mêmes. Pas toujours facile lorsqu'ils se diputaient encore les patients il y a quelques décennies.

- Le problème du logement des médecins stagiaires et de tous les stagiaires paramédicaux se pose fréquemment. La CCHF étudiera la possibilité d'une réponse adaptée.

- Une prochaine réunion, avec tous les professionnels de santé du secteur de Bergues, sera prochainement organisée par la CCHF et accueillera les responsables d'une maison de santé qui vient d'ouvrir dans le Pas de Calais et qui ont réussi à vaincre les différentes difficultés et réticences.

Ne pas réussir est impensable pour toute la CCHF et pas simplement pour les environs de Bergues mais il faut de la bonne volonté de la part de toutes les personnes concernées.

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 05:34
La CCHF se mobilise pour TIM à Quaëdypre.

Depuis que le plan social prévoyant le licenciement de 125 personnes chez TIM est connu, je ne suis pas resté les bras croisés :

- Réunion avec les dirigeants de l'entreprise au siège de la CCHF à Bergues.

- Réunion avec les représentants du personnel à Bergues.

- Différents courriers à Mr le Sous-préfet de Dunkerque, Mr Xavier Bertrand-président de Région...

- Entretien personnel avec Mme Karine Charbonnier-VP en charge du développement économique à la Région à Lille.

- Entretien direct avec le président X Bertrand à Lille.

- Entretien direct avec son chef de cabinet à Lille.

- Hier matin, accompagné de Mmes Valérie Vanhersel-conseillère régionale et de Béatrice Benoit-en charge du développement économique à la CCHF, je participais à une réunion à la Région avec les différents représentants syndicaux de l'entreprise, Mr Alexandre Brugère-chef de cabinet de Mr Xavier Bertrand et Mr JM Giraud-responsable du développement économique à la Région. Photo ci-dessus.

- Ce vendredi, je rencontre Mr le Sous-préfet de Dunkerque.

- Nouvelle rencontre avec les dirigeants de TIM dans les prochains jours.

Je m'efforce d'être l'un des liens entre la Région, l'Etat, les salariés et les dirigeants de TIM. Mon travail ne consiste pas à prendre partie pour les uns ou les autres mais à tout faire pour sauvegarder le maximum d'emplois, maintenir l'entreprise sur notre territoire, la moderniser pour qu'elle se développe à nouveau et réembauche.

Un partenariat de proximité avec l'entreprise Kubota doit également être étudié.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 15:43

Le magasin de prêt à porter Promod ouvrira ses portes fin août dans la zone commerciale de Quaëdypre.

Cette ouverture entrainera 5 créations de postes :

- Directrice de magasin CDI 39 H

- Directrice Adjointe CDI 35 H

- Conseillères vendeuses CDI 30 H et 25 H

- Conseillère vendeuse CDD 25 H

  • Le recrutement se fait en partenariat avec la Cellule Emploi de la CCHF
  • Si vous êtes intéressées et avez les compétences, n’hésitez pas à contacter Madame Sarah Senicourt au 03.28.29.09.99 option 1 ou adresser votre cv sarah.senicourt@cc-hautsdeflandre.fr
Repost 0
Published by André FIGOUREUX.
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 05:00

Ce lundi 23 mai 2016, je siégeais en Commission Agriculture au Conseil Régional des Hauts de France au cours de la quelle je suis intervenu sur l'avenir des abattoirs de la région..

Pour parfaite information, je souhaite vous faire part des éléments relatifs au dossier à l’ordre du jour :

  • Une délibération complémentaire relative au plan d’urgence pour l’élevage

Un plan d’urgence en faveur de l’élevage a été voté par la Région Hauts-de-France le 28 janvier dernier.

Le Département de la Somme souhaite accompagner l’action de la Région en faveur de l’élevage et a établi une charte avec l’Etat et les organisations professionnelles en vue de la sauvegarde des filières d’élevage pour une durée de 5 ans (2016-2020).

Le conseil d’administration du GIE lait-viande a décidé le 7 mars 2016 de participer à ce dispositif pour les élevages de ruminants et a proposé d’être l’organisme de centralisation des demandes et de gestion administrative et financière.

Un courrier a par ailleurs été envoyé à tous les éleveurs afin de les informer du dispositif mis en place par la Région en partenariat avec le GIE-Lait viande et la Chambre d’Agriculture.

Le dispositif « Avenir élevage 80 » se décline sur 3 axes complémentaires :

  1. Contacter et identifier les élevages professionnels prêts à s’engager dans un dispositif d’accompagnement visant, selon leur situation, soit l’optimisation des moyens, soit une réflexion approfondie sur leur système de production à 5 ans.
  2. Favoriser les transferts d’ateliers aux normes en cas d’arrêt d’activité et favoriser l’installation des jeunes agriculteurs en élevage.
  3. Accompagner les éleveurs dans l’adaptation technique et technologique de leurs ateliers en vue d’optimiser leurs investissements avec le souci permanent d’améliorer les conditions de travail dans l’élevage.

Le plan d’urgence propose également aux éleveurs un audit-conseil de leur exploitation.

Cet outil, entièrement nouveau et très performant, a été développé en partenariat avec les Chambres d’Agriculture.

L’objectif de cet audit-conseil est d’accompagner les éleveurs des Hauts de France (bovin lait, bovin viande, ovin, porcins et lapins) dans leurs démarches de réflexion stratégique. Suite aux conclusions de cet audit, l’éleveur pourra bénéficier d’un accompagnement conseil par un organisme de son choix qui devra être agréé par un comité de pilotage mis en place à cet effet.

Tout éleveur dont le siège d’exploitation est situé en Hauts-de-France et qui en fait la demande pourra en bénéficier.

La commission agriculture a émis un avis favorable :

  • A la signature de la charte « Avenir élevage 80 » entre la Région, le Département de la Somme, l’Etat, la Chambre d’Agriculture de la Somme et les organisations professionnelles de la Somme.
  • Au versement de 2200 € à l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer (FranceAgriMer), pour la prise en charge des frais de traitement des dossiers régionaux (cette aide vient en complément des dotations d’état).
  • Au versement de 500 000 € au GIE lait-viande Nord-Picardie, pour financer les audits conseils – le coût total de l’opération est de 900 000 € TTC, soit un taux de participation de 55.56%.

Ces avis de commission devront à présent faire l’objet d’une validation lors de la séance plénière qui se tiendra ce jour et demain vendredi.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Conseil Régional
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 05:28
Développement économique : ARCADE s'implante sur toute la CCHF.
Développement économique : ARCADE s'implante sur toute la CCHF.

En avril 2003, l'ex CCCB créait le "Club d'Entreprises de Bergues" en partenariat avec la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) de Dunkerque.

Objet : permettre aux entreprises des 12 communes de se connaître et si possible de travailler ensemble.

Le club a progressé pour atteindre 53 adhérents au premier janvier dernier et la CCCB a connu la fusion au 31 décembre 2013. La CCHF a souhaité la création d'un nouveau club d'entreprises à l'échelle cette fois de nos 40 communes.

L'association ARCADE est née : Affaires-Réseau-Convivialité-Adhésion-Dynamisme-Entreprises.

Présidente : Mme Anne-Catherine Dekeister (photo du haut)

L'objectif reste celui de fédérer les 550 entreprises du territoire.

Nous nous sommes retrouvés vendredi dernier au pôle Euréka à Wormhout pour présenter aux entrepreneurs locaux les actions de la nouvelle association mais également l'ensemble des actions de la CCHF en direction des entreprises et du commerce de proximité.

La même réunion se tiendra bientôt à Hondschoote pour les entreprises de cette communes et celles des environs.

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 10:53
West-Cappel : de nouveaux équipements pour le service technique.

Service technique, dénomination un peu exagérée car Mr Jean-Luc Devos est seul à y travailler.

Le mini-tracteur précédent fut acheté d'occasion voici 10 ans et il en avait déjà 12. Il vient de déclarer forfait, boitier de direction hors service.

Pour soulager Jean-Luc au maximum, il fut décidé d'en acheter un neuf muni d'une fourche hydraulique avant et d'acquérir également une remorque traînée basculante hydraulique.

Pour la consultation des entreprises locales, deux lots :

-1 Tracteur et fourche hydraulique pour raison de compatibilité.

-2 Benne hydraulique attelée pour vider l'herbe directement dans la benne du SIROM..

Chacune des deux entreprises locales décrocha un lot.

La fourche hydraulique sera installée dans quelques semaines.

Le prochain achat concernera certainement une tondeuse auto-portée capable de vider directement son bac d'herbe dans la benne et ce, sans intervention manuelle.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Mairie de West-Cappel.
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 06:07
Montmartre, c'est à Paris ou à Wormhout ?
Montmartre, c'est à Paris ou à Wormhout ?Montmartre, c'est à Paris ou à Wormhout ?

Je tenais absolument à être présent hier midi à l'inauguration de "Montmartre à Wormhout" présidée par Mr Frédéric Devos-maire.

Manifestation organisée en partenariat avec la municipalité par Mmes Cristelle Douart-conseillère déléguée au développement économique, Nadine Blavoet-présidente de l'Union Commerciale Zénith et Marie Beaurain-présidente d'Achetons Chez Nous.

Sur la photo ci-dessus, à gauche : Cristelle Douart, Loïc Thomas et Maryse Leprovost, tous trois conseillers communautaires. Maryse finalise actuellement la modélisation du fonctionnement de l'EIM (Ecole Intercommunale de Musique) sur tout le territoire de la CCHF. Elle porte également le dossier relatif à la prise de la compétence tourisme au 1 janvier prochain. Enfin, elle travaille avec Mr Michel Decool-premier VP pour étudier la possibilité de reprendre les actions du Pays des Moulins de Flandre au sein de la CCHF, au plus tard au 1 janvier prochain. Les périmètres du Pays et de la CCHF sont strictement identiques. Les différentes modalités seront présentées en commission, Bureau et enfin en conseil communautaire pour débat et je l'espère validation.

J'y consacrerai un article spécifique en temps voulu mais dès maintenant nous veillons au respect des collaborateurs du Pays et de leurs compétences comme cela fut le cas lors de la fusion des 4 communauts de communes et 168 salariés. Le Pays n'en compte que 7. Je n'ai donc aucune inquiétude.

Montmartre, c'est à Paris ou à Wormhout ?

La plupart des commerçants participaient au concours de vitrine. J'ai eu le plaisir de remettre le deuxième prix à Mme Nadine Demey, coiffeuse en ventre ville.

Montmartre, c'est à Paris ou à Wormhout ?

Le premier prix fut attribué au magasin de vêtements Karakter, juste devant l'église.

Montmartre, c'est à Paris ou à Wormhout ?

Egalement devant l'église, se trouve un coiffeur qui est devenu Maître Barbier depuis 15 jours. Sur la photo, la barbe est taillée à la tondeuse. 2 minutes plus tard, ce fut le véritable rasoir de 10 cm qui entra en action. Le client ne s'est jamais départi de son sourire.

Je suis persuadé que Mr Laurent Vanpouille-premier adjoint de Bollezeele, venu avec Mr Pierre Marle (en arrière plan) se laissera tenter bientôt !

Commune dynamique avec des commerçants qui le sont tout autant. Après avoir écouté plusieurs d'entre eux hier, je suis persuadé que beaucoup sont persuadés qu'ils doivent être innovants et proposer des articles ou produits de grande qualité, ce que ne peuvent pas faire les grandes surfaces.

Le dernier commerçant visité m'affirma : "c'est le consommateur qui décide de l'endroit où il dépensera son argent, personne d'autre. A nous d'être les meilleurs". Il a tout simplement raison.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 05:06

Samedi dernier, 18h30, l'émotion, la vraie, était lisible sur les visages de toutes les personnes rassemblées au stade d'Esquelbecq pour rendre hommage à celui qui fut leur président de club durant 35 année, Mr Jean-Michel Vaesken.

Emotion renforcée par le fait que Jean-Michel est décédé le jour des funérailles de son ami Mr Jean-Michel Devynck.

Manifestation organisée avec beaucoup de dignité par Didier Roussel-maire, son équipe municipale et tous les bénévoles du club.

Le stade de foot d'Esquelbecq porte désormais le nom de Jean-Michel Vaesken.

Accueil par les trois fils de Jean-Michel. Ludovic, au centre, a repris la présidence du club.

Le stade de foot d'Esquelbecq porte désormais le nom de Jean-Michel Vaesken.

Discours de Didier Roussel-maire et de JP Decool-député devant le portrait de Jean-Michel composé des photos de 1000 licenciés du club.

Le stade de foot d'Esquelbecq porte désormais le nom de Jean-Michel Vaesken.

Sur proposition de Didier Roussel, j'ai eu l'honneur de remettre la médaille de la Jeunesse et Sports, échelon bronze, à Mr Bocquet.

Le stade de foot d'Esquelbecq porte désormais le nom de Jean-Michel Vaesken.

Plaque avec photo à l'entrée du complexe sportif.

Le stade de foot d'Esquelbecq porte désormais le nom de Jean-Michel Vaesken.

Très grand panneau apposé sur le mur des vestiaires. Le premier oeilleton de la bâche qui recouvrait ce panneau céda au moment de l'inauguration. Une échelle fut nécessaire. Un clin d'oeil de Jean-Michel ?

Le stade de foot d'Esquelbecq porte désormais le nom de Jean-Michel Vaesken.

La manifestation se termina par le chant des joueurs dont plusieurs furent submergés par l'émotion.

Merci pour cette belle et digne cérémonie.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 06:37
Mr Vincent Eeckeman, nouveau DGS de la CCHF. Compétence tourisme au 01/01/2017. Programme LEADER.

Après quelques jours non pas de congés mais très allégés en rendez-vous et réunions, je reprends la tenue quasi journalière de ce blog.

Durant cette période, j'ai toujours suivi tous les dossiers de la CCHF par téléphone, mails, sms et en signant à mon domicile entre 10 et 15 parapheurs chaque jour.

Sans DGS depuis septembre, j'ai accueilli hier matin, avec soulagement, Mr Vincent Eeckeman qui occupait auparavant la même fonction pour la ville de La Madeleine (troisième sur la photo ci-dessus en commençant par la gauche)

Bienvenue à vous Mr Eeckeman.

_________________________________________________________________

 

Photo, de gauche à droite, les participants à notre réunion hier soir, au siège de la CCFI à Hazebrouck : Delphine Venel - chargée de mission tourisme à la CCFI, Bruno CHAUDEMANCHE - nouveau DGS de la CCFI, Vincent Eeckemen-DGS de la CCHF, Paul Janssen-DGS CCHF, Maryse Leprovost-VP CCHF, A Figoureux, Bénédicte Crepel-VP tourisme CCFI, Jean-Pierre Bataille-président de la CCFI, Lynda Marechal-mon assistante, Maxime Deplancke-en charge du tourisme à Pays de Flandre Tourisme et au Pays des Moulins de Flandre.

Rappel : la compétence tourisme incombera aux communautés de communes au premier janvier prochain.

La CCHF s'appuiera, autant que la loi nous le permettra, sur le savoir faire et l'expérience des personnels et bénévoles des OT actuels. Pour ces derniers, le plus gros changement concernera leur nom qui deviendra Bureau Information Touristique.

Par contre, l'organisation de la commercialisation et de la communication, l'observatoire du tourisme devront être mutualisés pour générer des économies. Cela se fera au sein de l'association "Pays de Flandre Tourisme", basée à Steenvoorde, ce qui nous permettra également d'affirmer l'identité commune à nos deux territoires.

Nous avons décidé également hier soir que la politique culturelle de la CCHF et de la CCFI sera portée par cette association au 01/01/2017.

Autre décision unanime : à compter du premier janvier prochain, le programme LEADER sera porté par la CCHF pour nos deux communautés. Pour ce faire, une nouvelle convention sera signée avec la Région.

Volonté commune des deux communautés de communes de travailler étroitement ensemble pour dynamiser nos territoires respectifs tout en faisant des économies sur le fonctionnement

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 06:33
Fibre optique : c'est reparti pour le "Syndicat Mixte La Fibre Numérique 59 / 62"

Lundi 2 mai au Conseil Régional à Lille :

 

J'ai siégé dans cette instance, comme Conseiller Général, jusqu'en mars 2015.

J'y siège désormais comme Conseiller Régional mais il a vraiment fallu que je me batte pour y arriver car les places étaient peu nombreuses et forcément très convoitées (7 seulement pour Les Républicains et UDI pour les 5 départements de notre Région)

Pour la gouvernance précédente, droite et gauche s'étaient entendus sur la candidature de Mr Patrick Kanner.

Même entente cette fois sur la candidature de Mr Christophe Coulon. Les représentants du FN refusèrent systématiquement le vote à main levée.

Le nouveaux président et ses 2 VP furent élus avec le même score : 19 votants, 2 blancs et 17 favorables.

De gauche à droite sur la photo :

- Mme Bénédicte Messeanne, seconde VP, Conseillère Départementale PS du Pas de Calais.

- Mr Fabrice Douay, notre dynamique directeur du Syndicat.

- Mr Christophe Coulon, Président, Conseiller Régional et VP Les Républicains-UDI.

- Mr Luc Monet, premier VP, Conseiller Départemental du Nord Les Républicains-UDI.

Et maintenant au travail car le déploiement de la fibre optique est une nécessité pour tous, particuliers et entreprises.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 05:58
Pas d'emplois sans entreprises. Les autres discours relèvent de l'incompétence ou pire, de la démagogie.

Pas d'emplois sans entreprises.

Pas d'entreprises sans zones d'activités  ou locaux dans les agglomérations pour les accueillir.

Pour les remplir, la CCHF doit se bouger, le vouloir.

 

Vendredi 29 avril :

Signature du bail avec Mr Franque qui implante la SARL BATIDEKO Littoral dans une cellule de notre zone d’activités de la CCHF Vandesmet à WATTEN.

Activité : peinture, sol et revêtement.

La commune de Watten connait un taux de demandeurs d'emplois supérieur à 19 %.

La volonté politique de la CCHF doit être à la hauteur de l'enjeu.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 11:20
La CCHF aime le concret : un nouveau souffle pour l'épicerie de Warhem.

Après quelques travaux d’aménagement nécessaires pour lui donner un nouveau souffle, l’épicerie idéalement située au cœur du village de Warhem a ouvert ses portes le Mercredi 27 avril.

Le rôle de la CCHF

La Communauté de Communes des Hauts de Flandre, en partenariat avec la commune de Warhem a souhaité intervenir pour maintenir cette activité unique dans la commune. Le maintien d’un tissu dynamique de petites entreprises de commerces de proximité, de services, d’artisanat, est déterminant pour l’avenir des espaces ruraux. Une commune sans service de proximité est vouée à devenir une commune dortoir, d’une part posant de gros soucis à la population vieillissante peu mobile et d’autre part peu attractive pour des jeunes actifs. De plus, de nombreux porteurs de projets rencontrent d’importantes difficultés à trouver un local adapté à leur future activité, notamment pour des raisons financières. La question immobilière est donc un frein à la création ou à la reprise.

C’est pourquoi la CCHF dans le cadre de sa compétence développement économique, a créé un fond d’investissement de l’immobilier commercial. Celui-ci donne une réelle opportunité à des repreneurs (notamment en début de carrière) qui ne disposent pas d’un apport suffisant pour débuter l’activité.

La CCHF a fait l’acquisition de l’ensemble immobilier (163000 €), a procédé à quelques travaux de mise aux normes et d’accessibilité (en cours) et a participé à l’achat de matériel. Des demandes de subventions (DETR, LEADER) sont en cours.

Deux baux ont été signés avec Stéphanie Boyden, gérante. Un 1er bail pour l’habitation, le second pour les locaux commerciaux.

André Figoureux, Président de la CCHF et Pierre Bouttemy se sont rendus à l’épicerie ce mercredi pour saluer la nouvelle gérante. En quelques minutes, plusieurs clients sont venus découvrir l’agencement du nouveau magasin et les produits proposés. Ils ont confirmé leur besoin d’un tel service dans leur village.

Présentation du magasin par Stéphanie Boyden, gérante

L’épicerie de Warhem propose des articles en libre-service et à la coupe. Vous y trouverez des étals fournis en alimentation, produits frais (rayon fruits et légumes approvisionné quotidiennement, crémerie, charcuterie), surgelés, hygiène et entretien…

Une gamme de produits locaux vient compléter la diversité de l’offre : jus de pomme de Warhem, beurre et lait cru de Killem, fromage « le Bissezeele », fromage de Bergues…

L’offre de services devrait évoluer par la diversification du rayon des produits locaux et par une possibilité d’installation d’un point relais.

Horaires d’ouverture : Du mardi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h30 à 20h.

Le samedi de 9h à 20h et le Dimanche de 9h à 17h. Fermé le Lundi. Tél : 03 28 20 41 94

Photo et rédaction de l'article : Mme Céline Milliot, service communication de la CCHF.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans CCHF.
commenter cet article