Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Reflexions Et Actions D'un Élu De Proximité

  • : André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • André Figoureux, Maire de West-Cappel, Pt de la CCHF, Conseiller Régional.
  • : Diverses informations relatives à la commune de West-Cappel, à la CCHF (Communauté de Communes des Hauts de Flandre) au Conseil Régional. Ces informations sont publiées sous ma seule responsabilité. Tel : 06.18.55.31.53
  • Contact
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 06:20

Avant son élection :

Xavier Bertrand était député, maire de Saint-Quentin et président de l'agglomération de Saint-Quentin.

Indemnités nettes :

- Député 5115 €

- maire de St-Quentin : 2123.19 €

- Président de l'agglo : 0 €

Total : 7238.19 € net + 5108 € d'IRFM (Indemnité Représentative pour Frais de Mission) habillement, déplacements, coupes et trophées..comme tous les députés et sénateurs.

Durant la campagne, Xavier Bertrand avait clairement indiqué que s'il était élu, il donnerait sa démission de député et de maire mais resterait président de l'agglo. Ce qui fut fait. Les articles de presse sont là pour en témoigner.

Indemnités nettes :

- Pt de Région : 4352.09 €

- Pt d'agglo : 2373.09 €

Total net : 6725.18 €.

Indemnités pour un travail de 12 à 15 heures par jour et ce, 7 jours sur 7, sans compter la responsabilité.

 

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 07:25
Conseil Régional : Xavier Bertrand tient ses promesses sans perdre de temps.

Hier à Amiens : réunion préparatoire de notre assemblée plénière de ce jeudi à Lille.

Elus concernés : l'ensemble des élus LR ou apparentés.

Lieu : hémicycle de l'ex Conseil Régional de Picardie à Amiens.

Présidence : Mr Sébastien Leprètre, notre président de groupe.

Ordre du jour : dispositions relatives à l'exercice du mandat des élus et débats sur les délibérations qui seront présentées ce mercredi au CR (Conseil Régional) :

  1. Dispositions relatives à l'exercice du mandat des 170 élus : plus de 1.000.000 € d'économies par an.
  2. Adoption d'un règlement intérieur adapté à notre époque et prévoyant des indemnités réduites de 30 % pour les élus non assidus aux différentes réunions.
  3. Allègement significatif des charges patronales pour l'embauche d'une personne gagnant jusque 1.6 SMIC selon une procédure très simple et rapide pour les employeurs.
  4. Aide aux transports  pour les salariés dont le lieu de travail est à plus de 30 km de leur domicile.
  5. Soutien d'urgence aux éleveurs laitiers et porcins.
  6. Proposition de demander au Préfet une relance de la procédure SRCE (Schéma Régional de Cohérence Ecologique) Ce que nous permet la loi NOTRE de part la fusion avec la Picardie.

Le SRCE était tout sauf cohérent.

Comme je le souhaitais, j'intègrerai la commission "Agriculture"

Reste à savoir s'il me sera possible de réprésenter la Région au Syndicat Mixte 59 / 62 Numérique. Réponse dans quelques jours.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique... Conseil Régional
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 07:23

Dimanche 3 janvier, de 17h00 à 19h30, réunion au CR de l'ensemble des membres de notre groupe politique "Les Républicains et Apparentés" pour préparer la séance d'installation de ce jour.

Ce lundi matin à partir de 10h00, traditionnelle photo, remise du badge d'accès et des documents officiels.

11h00 : réunion d' intergroupe Les Républicains et UDI.

14h00 : Assemblée plénière d'installation avec élection du président, des vice-présidents, des membres de la commission permanente, délégations au Président et à la Commission Permanente, de fixer les différentes indemnités des élus en baisse de 5 %, de permettre une exécution anticipée du budget primitif 2015.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique... Conseil Régional
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 07:04
Xavier Bertrand tient ses promesses.

Mardi 15 décembre :

Saint-Quentin, 11h00 : toute première réunion des 116 colistiers désormais élus au titre de l'UDI, CPNT, Non Inscrits et LR.

Conformément aux engagements réciproques pris avant la campagne, il y aura deux groupes politiques relevant de la majorité du Conseil Régional, l'un présidé par l'UDI et un second par Les Républicains.

De gauche à droite sur la photo : Gérald Darmanin-député maire de Tourcoing et directeur de notre campagne, Valérie Letard-sénateur maire de Valenciennes et tête de liste pour le département du Nord et Xavier Bertrand.

Lors de la prise de cette photo, Xavier nous annonçait qu'il quittait ses fonctions de député et de maire de Saint-Quentin et qu'il ne se présenterait pas aux primaires pour les Présidentielles de 2017 afin de se concentrer uniquement sur la présidence de la nouvelle grande Région.

Promesses tenues.

Ce vendredi après-midi, nous avons notre première réunion au siège du Conseil Régional à Lille.

Un moment que je vivrai certainement avec émotion.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique... Conseil Régional
commenter cet article
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 10:28
"AU TRAVAIL" car nous sommes le dos au mur.

Les élections régionales 2015, bien particulières, sont désormais terminées.

Avant tout, je tiens à remercier les électeurs de West-Cappel qui se sont déplacés en grand nombre puisque nous atteignons une participation de 76.83 %. Ce chiffre nous place certainement parmi les pourcentages les plus élevés et je suis fier de ma commune.

Au lendemain de cette élection, je suis habité par un réel sentiment d'humilité car il y aura un avant et un après Régionales 2015. Si cette fois, le message envoyé par les électeurs n'est pas réellement analysé et compris par les élus, plus rien n'arrêtera le Front National dans sa marche pour la Présidentielle de 2017.

Nous n'avons pas d'autres possibilités que de réussir et ce, tout en respectant nos engagements. Nous sommes le dos au mur.

La situation réclame un engagement total des élus et certains comportements seront à proscrire : n'assister qu'à quelques séances et encore durant une heure ou deux, faire l'impasse sur les réunions de commission, méconnaissance totale des projets de délibération, être totalement déconnecté de ce que vivent réellement nos concitouens, gérer son compte Face Book sur sa tablette en séance...

Je salue le comportement républicain de la liste menée par Mr Pierre de Saintignon, à la fois pour son retrait devant la menace frontiste et pour son appel à voter pour des candidats de droite dont elle ne partage pas toutes les valeurs. Merci aux électeurs de gauche de nous avoir permis de contrer le FN. Sachez que si un jour je devais voter pour la gauche pour faire barrage au FN, je le ferai sans hésiter.

Sauf erreur de ma part, la liste du FN arrive en tête dans 8 communes de la CCHF, Ces résultats me conforte dans l'idée que nous devons très rapidement déployer des initiatives aussi volontaristes qu'innovantes pour y développer l'emploi. Nos amis Belges Flamands ont moins de 6 % de demandeurs d'emplois alors que nos territoires sont à plus de 13 % Chez eux, même sans gouvernement, l'économie tourne !

Comme lorsque j'étais conseiller général, je m'engage à être au service de l'intérêt public de notre grande Région, de la CCHF et de ses 40 communes et ce, sans aucun sectarisme.

Et maintenant, "Au travail".

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique... Conseil Régional
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 07:27
Lettre ouverte déposée dans toutes les boîtes à lettres de West-Cappel.

West-Cappel le 9 décembre 2015.

Madame, Monsieur,

Vous le savez, je suis colistier sur la liste menée pour les Régionales par Xavier BERTRAND et Valérie LETARD.

Maire de West-Cappel depuis 38 ans, Président de Communauté de Communes depuis 14 ans, j’ai toujours eu à cœur de défendre vos intérêts et je continuerai à le faire si j’ai l’honneur d’être élu Conseiller Régional.

Dimanche dernier, West-Cappel a enregistré l’un des meilleurs taux de participation de toute la région : 72,48%. Je tiens à vous en remercier.

Ne nous trompons pas d’élection :

  • Il n’appartient pas aux élus de la Région de régler le problème des migrants. Cette compétence relève de l’Etat. Idem pour la sécurité de chacun d’entre nous.
  • Faire croire que la remise en place des frontières serait la solution au chômage et à la faiblesse des cours agricoles est un mensonge. Si la France n’importe plus, nous n’exporterons plus non plus et des dizaines de milliers d’emplois seraient directement menacés.

Dans l’exercice de mes différents mandats, je suis conscient de ne pas avoir tout réussi mais je me suis toujours efforcé :

  • D’aider le maximum de personnes, qu’elles soient de gauche ou de droite, dans le cadre de leur recherche d’emploi, de logement…
  • D'appuyer toutes les demandes des jeunes que ce soit en matière de recherche du premier emploi ou de demandes de stages.
  • De répondre aux attentes des jeunes en matière d'insertion sociale via les loisirs : par l'organisation de « séjours vacances hiver/été » ou d'activités estivales variées.
  • De venir en aide à de nombreuses familles pour trouver une place en maison de retraite pour un parent vieillissant.
  • De développer les zones d’activités et d’y accueillir au mieux les entreprises. Deux exemples : le travail commun de la CCHF avec différents organismes qui a récemment permis l’installation de KUBOTA à Bierne avec 160 emplois à ce jour et le développement d’une zone d’activités dédiée à l’agroalimentaire à Esquelbecq.
  • D’obtenir le maximum de subventions de l’Etat, du Conseil Régional et du Conseil Général pour notre commune et pour notre communauté de communes.

Merci à vous toutes et tous, de me donner la possibilité de poursuivre le développement de l’emploi et la recherche des financements de nos projets communaux et intercommunaux à la Région, en continuant à maîtriser les impôts locaux.

Que West-Cappel et la Communauté de Communes des Hauts de Flandre soient représentées à la Région ne dépend que de chacun de vous.

Ce dimanche, faites le choix de voter pour des personnes qui défendront réellement vos intérêts. Xavier BERTRAND et Valérie LETARD s’y engagent.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments dévoués.

André FIGOUREUX

Maire de West-Cappel

Président de la CCHF, (Communauté de Communes

des Hauts de Flandre).

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 20:08

Lors de la réunion de la commission communication qui vient de se terminer à la CCHF, plusieurs élus m'ont demandé s'il était exact que je démissionnerai de la présidence de la CCHF si j'avais l'honneur d'être élu Conseiller Régional.

Il n'en est nullement question.

Si j'ai souhaité figurer sur la liste de Xavier Bertrand, c'est bien pour être le relais des 40 communes et de la CCHF au niveau de la Région.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 20:40
Quelques engagements de Xavier Bertrand, hier soir au meeting tenu à Saint-André Lez Lille, devant plus d'un millier de personnes. Du concret.

Tous pareils ? Merci de prendre une minute pour lire ce qui suit.

  1. "La liste que j'aurai au second tour est la même qu'au premier, elle est déjà signée"
  2. " Si je suis élu à la présidence de la Région, je n'accepterai ensuite aucun poste ministériel, même prestigieux"
  3. "Je ne peux pas jouer projet contre projet, Marine Le Pen n'a pas de projet"
  4. "Grâce aux aides de la Région, le port de Dunkerque pourra rivaliser avec les grands ports européens"
  5. "Pour tout nouvel emploi, la Région prendra en charge une partie des charges sociales patronales"
  6. "Ce ne sont pas les politiques qui créent de l'emploi, ce sont les entrepreneurs"
  7. "La Région prendra en charge une partie des frais de transport de ceux qui travaillent"
  8. " La Région aidera financièrement ceux qui doivent faire garder leurs enfants pour travailler"
  9. "Je reste un militant des heures supplémentaires défiscalisées"
  10. Les heures supplémentaires défiscalisées permettaient de récompenser le travail"
  11. "Le rôle de l'école, c'est l'instruction. L'éducation, c'est le rôle des parents et de la famille"
  12. "120.000 offres d'emploi ne trouvent pas preneur dans la grande Région. Nous mettrons en places les formations nécessaires pour au moins en pourvoir la moitié. C'est 60.000 demandeurs d'emploi en moins !"
  13. " La vice présidence au développement économique sera confiée à un entrepreneur"
  14. "La vice présidence à l'agriculture sera confiée à un agriculteur"
Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 20:38
Vous avez le choix...
Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 06:46
Notre Région au travail avec Xavier Bertrand. Charte de développement commercial.

Tractage ce mercredi matin au marché de Wormhout

 

Accompagné de Mr Jean-Pierre Hovaere-président de l'Amicale Gaulliste de Bergues et environs et de Mme Valérie Vanhersel-conseillère municipale à Herzeele, rencontre avec les clients du marché de Wormhout.

En ce qui me concerne, une seule personne a refusé de prendre le tract que je lui donnais.

Le commerçant, au centre de la photo ci-dessus a commencé par m'affirmer que "tous les élus étaient à mettre dans le même sac". Après lui avoir exposé de nombreux exemples locaux, j'espère l'avoir convaincu que ce n'était pas le cas.

Je suis persuadé qu'une élection ne se joue pas dans les réunions publiques essentiellement fréquentées par des personnes déjà acquises à la cause des organisateurs.

Je préfère le contact direct, électeur après électeur, c'est pourquoi j'assiste aux réunions publiques et suis certes présent sur un marché de temps en temps mais je fais surtout du porte à porte.

Notre Région au travail avec Xavier Bertrand. Charte de développement commercial.

Jeudi 26 novembre :

Réunion du Comité de pilotage de la Charte de Développement Commercial

4 point à l'ordre du jour :

1- Point sur la zone d'activité de la Croix Rouge B à Quaëdypre.

2- Validation par les Unions Commerciales des 4 campagnes publicitaires du portail "J'achète en hauts de flandre". Portail qui sera officiellement lancé ce 14 décembre à Bierne.

3- Validation état fiscalité du commerce de proximité. Grande question : est ce que les banques et cabinets d'assurances sont des commerces de proximité ?

4- Débriefing de la journée du 10 octobre dernier, journée du commerce de proximité et de l'artisanat. Une réussite selon les commerçants présents. A renouveler en 2016. Les Unions Commerciales constituent actuellement leurs dossiers pour tenter d'obtenir "un second sourire" de la commission nationale.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 06:34
Régionales 2015 : je viens de franchir le cap des 1000 maisons visitées avec un entretien direct.

A la rencontre des habitants du territoire, ce lundi matin, au marché de Bergues.

Dans ce genre d’exercice, je veille toujours à ne pas importuner les personnes rencontrées.

Excellent accueil : pas un seul tract jeté à terre et un seul refusé. Beaucoup de questions sur le programme de Xavier Bertrand et surtout sur son financement.

Si j'apprécie ce contact direct avec LA VRAIE VIE, je privilégie toutefois le porte à porte qui permet très souvent un entretien plus poussé, les personnes sont plus à l'aise que sur un marché.

Ce style de campagne correspond beaucoup plus à la mentalité de notre territoire rural ou semi rural. Les habitants souhaitent connaître le candidat de leur territoire qui figure sur la liste.

Avec celles effectuées hier après-midi, j'ai passé le cap des 1000 visites, maisons ou appartements, où j'ai au moins pu saluer mon interlocuteur et très souvent discuter.

En tout, pas loin du double, car en journée, beaucoup de personnes sont au travail.

Confidence d'un employé en espaces verts que je connais depuis longtemps : "Tu sais André que je suis de gauche, mais je voterai pour ta liste parce que je sais que toi au moins tu te battras pour nous "

Merci à toute l'équipe qui m'a accompagné hier.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 11:23
Les visites de Valérie Létard et Xavier Bertrand prévues ce jeudi sont annulées. Voir message ci-dessous.

En raison des événements qui continuent de se produire sur notre territoire, à Saint-Denis encore ce matin, Xavier Bertrand a décidé de suspendre à nouveau sa campagne pour les élections régionales et ce jusqu'à nouvel ordre.

Toutes les rencontres prévues demain jeudi sont annulées, la réunion publique de demain soir à Wormhout également.​

Ci-dessous, le message de Xavier :

"Devant l’horreur qui a touché la France, je veux exprimer ma profonde solidarité envers les familles de victimes, mon souhait de rétablissement pour les blessés, et ma reconnaissance profonde envers les forces de l’ordre et de secours.

La Nation dans ses profondeurs est en deuil. Le Pays doit se recueillir. Il doit également continuer à se protéger et prendre des mesures exceptionnelles pour lutter contre le terrorisme de l’Etat islamique.

J’approuve les mesures annoncées par le Président de la République et je voterai ce jeudi la prorogation de l’Etat d’urgence.

Je souhaite par ailleurs que tous les moyens soient utilisés pour mettre hors d’état de nuire ceux qui potentiellement sont des bombes humaines ; un changement profond de notre politique pénale doit s’opérer : je suis certain que le Président de la République l’a compris.

L’heure n’est plus à la réflexion, elle est à l’action au plan international et intérieur.

Dans ce contexte de tumultes et de deuil, j’ai décidé de ne reprendre la campagne électorale régionale que ce samedi, annulant ainsi toutes les réunions publiques prévues d’ici là, afin de respecter une semaine de décence et de respect pour les victimes de cet attentat odieux.

Je demande à chacun de mes soutiens de respecter cette décision."

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 10:47
Réunion publique ce jeudi 19/11 à Wormhout en présence de Xavier BERTRAND !

Réunion Publique en présence de Xavier BERTRAND

Le jeudi 19 novembre, à 20h15, Xavier BERTRAND, tête de liste aux élections régionales pour la Droite Républicaine, sera présent dans notre circonscription.

Rendez-vous à WORMHOUT,

Salle polyvalente de l’Ancienne Briqueterie

Route de Steenvoorde – 59470 WORMHOUT

Vous êtes cordialement invité(e) à venir assister à ce moment d’échanges.

VENEZ NOMBREUX !

N’hésitez pas à diffuser cette information autour de vous !

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 16:05

Inscrits: 5677.

 

Votants:5626.

 

Exprimés: 5573

 

Sont élus suivant l'ordre de proclamation de la Préfecture:

 

Parti Socialiste: 2100 voix 37,68%

 

- Michel Delebarre.

- Delphine Bataille.

- Dominique Bailly.

- Marie Christine Blandin (EELV).

- René Vandierendonck.

 

UPM: 539 voix 9,67%

 

- Jacques Legendre.

 

Pari Communiste: 842 voix 15,11%

 

- Eric Bocquet.

- Michelle Demessine.

 

Non Inscrits: 577 voix 10,35%

 

- Alex Türk.

 

UMP: 1022 voix 18,34%

 

- Jean-René Lecerf.

- Valérie Letard (Nouveau Centre)

 

Malheureusement pour notre territoire et la CCCB en particulier, madame Sylvie Desmarescaux n'a pas été élue.

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 05:56

En fin d'après-midi, au plus tard en début de soirée, je vous communiquerai les résultats.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 17:29

Lors de la dernière campagne des cantonales, j'annonçais ma volonté de me séparer de quelques responsabilités si j'étais élu conseiller général.

 

Quelques jours seulement après mon élection, j'ai adressé un courrier à Marc Philippe Daubresse, Sécrétaire Général Adjoint de l'UMP, pour lui demander d'être déchargé de ma fonction de délègué UPM pour la 14 ème circonscription. Dans ce même courrier je lui demandais que ma fonction soit reprise par un chargé de mission, en attendant les prochaines élections internes, et lui proposais monsieur Jean-Luc Cleeneewerck de Rexpoëde.

 

Fin mai, Marc Philippe me donnait son accord par téléphone. Samedi dernier, j'ai reçu la confirmation officielle par courrier.

 

La fonction de délégué UMP de la 14 ème circonscription me prenait beaucoup de temps. Temps que je consacrerai désormais à mon village, à la CCCB et à mon mandat de conseiller général.

 

Bonne chance à toi Jean-Luc.

 

Pour moi, les titres n'ont pas d'importance. Seul compte le travail pour lequel j'ai été élu.

 

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 19:15

Photo-des-deux-candidats-pour-un-blog-jpg

 

Voilà, c'est parti!

 

Notre premier tract toutes boîtes sera distribué dans toutes les communes , ce vendredi 4 février.

 

Les différents points de notre programme sont expliqués de manière succinte mais claire sur notre nouveau blog dont voici le lien sur lequel il vous suffit de cliquer:

 

http://www.cantonales-bergues-2011.fr

 

 

Bonne navigation.

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 15:56
Dimanche 30 mai 2010 7 30 /05 /2010 17:59

 

Jean  Pierre Decool  l'a dit  hier  à  bambecque, en  ma  présence,  à  une  citoyenne qui  l'interrogeait  au sujet  de  l'école  maternelle de Bambecque  : 

"l'avenir est  au  jardin d'enfant"  ( géré par du personnel  communal donc réservé aux  communes riches)  et ... 

des scientifiques auraient  démontré qu'un enfant de deux ans  s'épanouit  mieux  en  jardin d'enfant  qu'à  l'école  ... "  

tout ceci  reste  à  prouver !!!

en attendant  on voit  bien  que tzarko  et  l'UMP veulent casser  l'école de  la république  !! 

Même  le  maire de Bambecque  m'a demandé  à  moi, simple conseiller général,en  présence du  député !  (!)  d'intervenir  pour " sauver " sa classe  menacée  ..

Je serai  curieux de savoir  si  jean  pierre decool  a  voté  à l'Assemblée Nationale le budget  de  l'éducation  nationale qui entérine  les nouvelles suppressions de  postes  ..   mais  je suis  prêt  à  parier  qu'il  l'a  votée  !

Commentaires

Ayant pris connaissance de la déclaration mise en ligne par Jean Schepman sur son blog, je constate une fois encore la méthode employée par cet élu qui consiste à retirer une phrase de son contexte. En unique réponse, j'invite les internautes à consulter sur mon site www.jeanpierredecool.com (rubrique actualités) la copie du courrier adressé, le 28 Mai, à Jean-Pierre POLVENT, Inspecteur d'Académie et Luc CHATEL, Ministre de l'Education Nationale afin de soutenir la demande d'ouverture de classe formulée par la commune de Bambecque associée à Oost-Cappel et Houtkerque, soit antérieurement à cet article.

 

Commentaire n°1 posté par DECOOL Jean-Pierre aujourd'hui à 15h41 
 
Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 12:48

Ce blog est ouvert depuis maintenant bientôt trois 3 mois.

 

Je tiens à remercier  sincèrement  tous les lecteurs de ce blog. De semaine en semaine, leur nombre ne cesse de croître.

 

Par mail, vous me faîtes part, de temps à autre, de vos remarques, de vos encouragements ou au contraire de vos griefs, mais personne ne m'a qualifé de menteur jusqu'à présent.

 

Je n'appartiens pas à la catégorie des gens parfaits, mais moi au moins, je le sais.

 

Malgré le temps exigé pour alimenter quotidiennement ce blog, je continuerai à vous apporter le maximum d'informations, avec, selon une formule qui m'est chère:

 

                         "le souci de servir le seul intérêt qui vaille: l'intérêt public".

 

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 16:04

Madame le Sénateur, chère Sylvie,

Monsieur le président de l’Association des maires du Nord, cher Patrick,

Monsieur le Secrétaire Général de la Sous-préfecture de Dunkerque.

Monsieur le président de l’Amicale,

Mesdames, Messieurs,

 

 

                   Comme madame le Sénateur Maire, je tiens à vous dire, au nom de l’ensemble des élus de la CCCB, Communauté de Communes du Canton de Bergues, combien nous sommes, à la fois, heureux et honorés de vous recevoir à Hoymille, pour votre assemblée générale.

 

                   Bienvenue dans les Flandres, bienvenue dans l’Avant-pays Dunkerquois.

 

                   Déjà en 1993, monsieur Jacques D’ARRAS, Directeur Général honoraire de la CCCB, profitant aujourd’hui d’une retraite méritée, organisait dans cette même ville, l’assemblée générale des secrétaires généraux de mairie, dont le thème était tout simplement : la mise en place de l’intercommunalité.

 

                   Que de chemin parcouru en 17 années, par les territoires, certes, mais aussi et surtout par les femmes et les hommes qui ont en responsabilité leur fonctionnement et leur développement. Je parle bien évidemment des élus, mais aussi de vous, mesdames et messieurs, secrétaires généraux, directrices générales ou directeurs généraux des services.

 

                             -----------------------------------------------------------------

 

                  Réformer n’est pas un art facile. Une étude d’opinion indépendante, menée au niveau européen, par un cabinet international renommé, indiquait récemment sans aucune ambiguïté, que de tous les Européens, ce sont les Français qui sont les plus demandeurs de réformes.

                  Pourtant, qu’il semble difficile de trouver un seul Français qui accepterait volontiers d’être personnellement concerné par une réforme, même en considérant l’intérêt général !

 

                 Oui aux réformes, mais à condition qu’elles ne nous concernent pas personnellement !

 

                    Rassurez-vous, nous retrouvons exactement la même réaction, presque instinctive oserais-je dire, avec les élus.

 

                   Quel sera le rôle des présidents de conseils généraux et régionaux si le projet des conseils territoriaux est mené à son terme ?

 

                   Qu’adviendra-t-il de certains présidents, vice-présidents de communautés de communes, si plusieurs intercommunalités fusionnent?

 

                   Quel pouvoir restera-t-il aux maires si les compétences intercommunales se renforcent ?

 

                   Nous touchons là ce qui me semble fondamental : la place de la femme, la place de l’homme, au sein de nos collectivités respectives, dans  le cadre d’une évolution de notre paysage institutionnel. 

 

                  Comme vous le voyez, la réforme territoriale suscite de nombreuses questions, et, parmi elles, celle de votre assemblée générale : « Quelle place pour les cadres dirigeants des collectivités dans la mise en œuvre de la réforme de l’organisation territoriale ? »

 

                  Vaste sujet.

 

                   Qu’on le veuille ou non, je suis intimement persuadé que la réforme de l’organisation territoriale ira à son terme après un débat démocratique normal. Si cette réforme s’avère aussi catastrophique que certains le prétendent, il sera toujours temps d’y revenir, voire de la modifier, à la suite d’une alternance politique.

 

                    D’ici là, il serait bon que certains grands élus cessent de jouer les pyromanes, au mépris de toute honnêteté intellectuelle. Ce n’est pas la démagogie qui renforcera la confiance des citoyens envers leurs élus, l’un des socles de notre démocratie. L’image de la politique et de ceux qui l’exercent, quelle que soit leur obédience, a tout à gagner au respect des diverses opinions.

 

                     La CCCB est directement concernée par la création du conseil territorial, future nouvelle instance avec laquelle nous allons dialoguer, échanger, travailler.

 

                    Une nouvelle carte de l’intercommunalité sera achevée d’ici le premier janvier 2014. Les cantons seront agrandis. Il va bien falloir trouver une cohérence. Cela dit, une communauté d’importance peut très bien regrouper plusieurs cantons, du moment que les limites territoriales correspondent à des logiques communément admises.

 

                   Après ces quelques considérations d’ordre général et pour être le plus bref possible, j’en viens tout de suite aux deux questions que m’a réservées votre président : les EPCI s’ont-ils prêts à assurer d’autres fonctions ? et quelle est la vision d’un président sur le mode de fonctionnement à venir ?

 

                   Je ne vois pas comment je peux les dissocier, c’est pourquoi je les traiterai de manière globale.

 

                   L’axe structurant de ma réflexion peut être porté par une autre question : quel type de relations souhaitons-nous entre une intercommunalité et les différentes communes qui la composent ?

 

                   La commune est et doit rester la cellule de base de chaque territoire. Il est important que chaque habitant puisse s’y identifier sans ambiguïté. Si je ne devais garder qu’une seule notion, ce serait celle de la PROXIMITE. La notion de bassin de vie est également primordiale.

 

                  Une intercommunalité ne doit pas avoir « d’ascendant » direct sur une commune. Une commune ne dépend pas d’un EPCI mais en constitue l’une des parties.

 

                  Comme nombre d’autres communautés de communes, la CCCB s’efforce de mutualiser les moyens dans les domaines où une économie d’échelle est évidente ou encore lorsque le service rendu peut être étendu à l’ensemble du territoire. Evitons les doublons et posons-nous toujours la question de la valeur ajoutée apportée aux habitants.

 

Le but d’une intercommunalité est bien d’offrir des services identiques en tous lieux de son territoire, services dont ne pourraient pas disposer les habitants de nombreuses petites communes.

 

                  Mutualiser des moyens sur la base d’une volonté commune, oui, mais en mutualisant le moins de services possibles.

 

                  Depuis 9 ans maintenant je m’efforce de tout mettre en œuvre pour que les communes ne deviennent pas des « coquilles vides » Le conseil municipal de chaque commune doit rester décisionnaire pour que les maires ne soient pas réduits au dépôt de gerbes, à la remise de médailles ou à la responsabilité de l’état civil.

 

                 Le respect de chaque commune passe également par le fait que chacune d’elle, quelle que soit sa taille, soit étroitement associée à tout le processus qui aboutit à la validation d’un projet.

 

                Chaque commune est ainsi représentée dans chaque commission et bien entendu au bureau et au CC.

             

                Lorsqu’une compétence est exercée directement par la CCCB sur le territoire d’une commune, cela se fait toujours en étroit partenariat avec le CM de la commune concernée. Un seul exemple : nous disposons de la compétence « développement économique » et avons aménagé une zone d’activités artisanales sur la commune de Hoymille. La CCCB a porté le projet sur les plans administratifs et financiers, mais aucune entreprise n’a obtenu l’autorisation de s’installer sans avoir reçu au préalable l’aval du conseil municipal de Hoymille. Madame le Sénateur peut en témoigner.

 

               Même l’exclusivité de compétence, qui veut que lorsqu’une compétence est exercée par une communauté, la commune ne peut plus intervenir, ne doit pas empêcher toute complémentarité. La CCCB n’aura jamais la même proximité avec le citoyen que la commune. Un seul exemple : qui mieux que le conseil municipal d’une commune peut décider de la pertinence des travaux de voirie ?

 

Les EPCI disposent d’un levier important qui fait jouer à plein la solidarité communautaire en permettant de corriger, dans certains cas, quelques distorsions : le fonds de concours. Pour l’instant, chaque commune dispose de 50.000€ pour un projet structurant, obligatoirement en investissement. Cette somme peut être sollicitée en plusieurs fois mais doit être apurée d’ici mars 2014.

 

               L’organisation de groupements de commandes pour les communes volontaires est un autre service désormais proposé par la CCCB, générateur d’économies non négligeables dans la majorité des cas.

 

               Les EPCI doivent aussi se donner les moyens, très concrets, de travailler à l’échelle communautaire. Pour cela, les moyens de communication actuels sont une chance, permettant de mettre en œuvre deux maîtres mots : efficience et développement durable. Ainsi, avec le Conseil Régional et les 12 communes, la CCCB crée actuellement un extranet.

 

              Ces principes étant posés, et seulement si ceux-ci sont respectés d’une part, et si les communes sont majoritairement favorables à une mutualisation renforcée, d’autre part, oui je suis favorable à ce que la CCCB exerce d’autres fonctions. Cette position n’engage que moi.

 

            Une autre interrogation émerge de plus en plus quant à l’avenir de nos communautés. La question n’est plus taboue : faut-il que certaines communautés de communes se regroupent ou faut-il attendre, au risque de  se faire absorber ?

 

           Les vice-présidents de la CCCB souhaitent lancer une étude à ce sujet avec certaines autres communautés de communes. Cette idée sera débattue une première fois à la prochaine réunion de bureau, début juin. Les questions sont nombreuses : quel périmètre ? Quelles conséquences financières pour les uns et les autres ? Quelle valeur ajoutée pour chaque commune et pour chaque habitant ?

Comment gérer les ressources humaines ? Il est clair que si deux intercommunalités ou davantage se regroupent, les DGS concernés se poseront légitimement des questions.

 

Vous l’aurez compris, monsieur le président, ma réponse à votre deuxième question, c’est-à-dire ma vision du mode de fonctionnement futur de notre communauté de communes, avec le périmètre actuel ou un périmètre élargi, ne peut que s’inspirer des principes que j’ai toujours défendus : respect avant tout des communes et de leurs habitants.

 

          Pour conclure, quel est à mes yeux le rôle d’un DGS, homme ou femme, d’une communauté de communes comme la CCCB ou avec un territoire élargi ?

 

           Le pouvoir de décision est et doit rester au niveau du conseil municipal, du conseil communautaire, avec à leur tête le maire ou le président de l’intercommunalité.

 

           Le DGS ou secrétaire général est le maître d’œuvre chargé de transformer les décisions des élus en réalités, en projets concrets. C’est elle ou c’est lui, qui supervise quotidiennement les différents services, en évitant de rentrer systématiquement dans les détails, ce qui aurait pour effet immédiat de déresponsabiliser les responsables des services concernés.

 

           Les DGS des EPCI et des communes membres doivent travailler en étroit partenariat.

 

            Les DGS ou secrétaires généraux doivent à la fois être des femmes ou hommes orchestre tout en étant des meneurs d’hommes. Tâche complexe et parfois ingrate, j’en conviens bien volontiers.

 

            Pour les élus que nous sommes, vous êtes également force de proposition, d’analyse, de veille dans de nombreux domaines.

 

              Ainsi, je suis heureux, en conclusion de ce discours, de me faire l’interprète de l’ensemble de mes collègues pour vous affirmer avec autant de sincérité que de courtoisie que nous avons besoin de vous et que nous sommes heureux de travailler avec vous dans le seul intérêt qui vaille : l’intérêt public.

 

Repost 0
Published by André FIGOUREUX. - dans Politique...
commenter cet article