L’avenir de la CCHF est entre les mains des conseillers communautaires grâce au “Projet de Territoire”

Total
9
Shares

#cchf #flandre #ruralite #ecolemultilingue

Explications sous la photo qui relate notre réunion de restitution de ce mardi soir.

Le 11 décembre dernier, j’ai souhaité convier l’ensemble des Maires de la CCHF à partager une journée de réflexion.

Pourquoi ?

  • L’histoire de la CCHF a commencé en 2014, avec pour objectif le respect des principes de solidarité, d’équité entre toutes les communes, de performance, de développement du territoire et du respect de l’environnement. Une fusion pas encore totalement  achevée.
  • Interpellé par l’absence quasi continue de quelques maires de nos instances communautaires : Commission, Bureau  ou Conseil Communautaire, j’ai souhaité, avec Michel Decool, premier vice-président, organiser une journée complète d’échanges.
  • La volonté, la nécessité de faire un point. Beaucoup de travail a été fait durant les 5 premières années de notre mandat mais nous devons désormais préparer l’avenir ensemble.

UNE JOURNÉE DE RÉFLEXION CONSTRUITE AVEC LES MAIRES ET POUR LES MAIRES

  • Volonté de leur donner la parole.
  • Volonté de recueillir leurs sentiments. Un questionnaire de 6 questions avait auparavant été transmis à l’ensemble des 40 maires.
  • 65 % de retour. Contributions riches et denses qui nous ont permis de bâtir notre journée du 11 décembre.

Cette journée a été bâtie avec des temps forts :

Madame La Directrice Générale des Services a tout d’abord présenté un partage du diagnostic établi à partir de l’analyse des questionnaires, et un rappel des compétences dévolues à la CCHF.

Le reste de la matinée fut consacré à la consolidation de nos compétences au travers des sujets qui se sont révélés être les principales préoccupations des maires.

  1. Voirie/festivités, 2- la ruralité, 3- le fonctionnement de la CCHF à travers la communication, l’organisation, la mutualisation, et le projet de territoire.

Monsieur Arnaud DELANOY, du cabinet SIGN & SENS, fut notre animateur tout au long de cette journée. Il nous a proposé de travailler ces sujets en co-construction sous une forme originale d’ateliers participatifs.

Puisqu’il était devenu temps de définir ensemble une nouvelle feuille de route, une vision partagée et concertée et un plan d’actions pour le territoire et ses acteurs, la deuxième partie de la journée fut consacrée au “Projet de Territoire”. Madame Floriane BOULAY, juriste à l’ADCF, est venue nous présenter ce qu’est un projet de territoire, ce que l’on peut en attendre, et sa méthode d’élaboration.

Puis, les maires ont repris les ateliers participatifs en ciblant les différents publics pour qui le projet de territoire sera écrit.

Tout au long de cet après-midi de travail, nous avons également été accompagnés par Monsieur Olivier SAMPSON, qui est ce que l’on appelle un facilitateur graphique, et qui a traduit et illustré en direct et de manière graphique notre séance de travail.

Je remercie tous les maires pour la richesse de cette journée.


Comme convenu, nous avions prévu une restitution de ce séminaire et en avions fixé la date. Aussi, il me paru pertinent de présenter ce travail, non seulement à mes collègues maires et vice-présidents, mais également à l’ensemble des conseillers communautaires, comme à l’ensemble du personnel encadrant de la CCHF.

Le compte rendu de notre journée de réflexion constitue notre base de travail pour notre feuille de route à tous et je souhaitais que tous y soient associés.

Mardi soir, j’ai tenu à remercier l’ensemble des maires pour leur investissement et leur implication.

Il nous convient maintenant d’imaginer la suite de nos travaux

Concernant les festivités et la voierie, le groupe de travail se réunira le lundi 14 janvier à 8h30, afin de présenter des premières propositions au prochain bureau communautaire le 28 janvier.

Nous continuerons à travailler en différents groupes de travail, avec les élus, sur les sujets prioritaires qui ont été proposés mais également sur le futur “pacte fiscal financier et de solidarité”.

J’ai écouté les maires le 11 décembre et les ai entendus. Je réitère donc ma volonté d’organiser des conférences de maires spécifiques à chaque nouveau projet d’importance pour que chaque maire devienne désormais plus acteur du projet que simple votant en fin de parcours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également