Cérémonie des vœux à West-Cappel.

Total
0
Shares

#westcappel #cchf #flandre hautsdefrance

Cliquez sur la photo ci-dessous pour voir la vidéo de Mme Calcoen.

121 personnes présentes malgré la cérémonie de M le Sous-préfet à la même heure. Texte de mon intervention sous les photos.

Mme Stéphanie Calcoen, présidente de l’Association des Habitants du Mulhoeck.

Texte de mon intervention :

Monsieur le Président du SIECF et premier VP de la CCHF.

Monsieur l’Abbé Daniel Dupuit que nous accueillons avec plaisir pour la première fois.

Monsieur Legall, notre Receveur et son épouse,

Messieurs les représentants de la gendarmerie de Hoymille et du Centre de secours de Wormhout,

Monsieur l’Adjudant-chef Philippe Théry,

Pierre, mesdames et messieurs les adjoints, conseillers délégués, conseillers municipaux, 

Mesdames et messieurs les présidentes et présidents de  nos associations et syndicat ainsi que l’équipe éducative.

Claudie et ses collaboratrices et son collaborateur,

Mesdames, Messieurs,

Avant tout, je tiens à vous rassurer. Mon intervention est encore plus courte que celle de l’an passé. Le principal étant de pouvoir partager ensuite un  moment de dialogue, de convivialité.

Cérémonie que nous avons souhaitée simple et conviviale, avec peu de discours.

 Je tiens également à excuser l’absence de M Bruno Byache, CM, qui est absent parce qu’il vient de subir une intervention chirurgicale et ce, très récemment. En votre nom à tous, je lui souhaite un prompt et complet rétablissement.

Comme président de la CCHF, je m’efforce d’assister à un maximum de cérémonies de vœux parmi les 40 communes du territoire. Véritable course certains week-end. Pour me permettre d’aller à celle de Broxelle cette année, j’ai avancé celle de notre village. Pas de chance, M le Sous-préfet de Dunkerque a également choisi ce vendredi soir pour tenir la sienne. Je m’en suis expliqué avec lui et tout va bien mais cela explique que plusieurs maires de communes environnantes n’aient pu se joindre à nous ce soir.

  • Venons-en aux dossiers qui concernent notre commune. J’ai pour l’instant refusé la rétrocession de la voirie et des espaces publics du lotissement du Mulhoeck dans le domaine public communal pour une raison très simple. Les différentes plantations ont énormément souffert de la sécheresse l’an passé car elles n’ont jamais été arrosées par le lotisseur. La commune n’a pas à remplacer les sujets, certainement très nombreux, dont la végétation ne repartira pas au printemps.

Je demanderai à ce que tous les arbustes morts soient remplacés et la rétrocession sera ensuite possible.

Idem pour les décorations de Noël dans le nouveau lotissement. Sans rétrocession, il aurait été bien trop risqué d’intervenir sur le réseau d’éclairage public. Les illuminations seront donc installées pour les fêtes de fin d’année 2019.

  • Suite à des sondages, les deux terrains retenus par votre CM pour accueillir les nouvelles habitations durant les 15 prochaines années comportent des zones dites humides car comportant des traces de rouille dans le sous-sol. C’est un problème majeur auquel nous allons devoir apporter une solution car le village doit pouvoir accueillir régulièrement de nouveaux habitants. La pérennité de notre école communale en dépend.
  • Notre école, priorité pour les élus que nous sommes. D’ici la rentrée de septembre 2019, nous discuterons avec l’équipe enseignante pour que nous intégrions le dispositif du « savoir nager » de la CCHF. Tout enfant entrant en 6 ème doit savoir nager pour peut-être un jour, sauver sa propre vie ou celle d’un autre.
  • Transition très facile pour faire un point sur l’état d’avancement de notre Centre Aquatique Intercommunal. Ce projet est désormais sur les rails et nous en sommes à quelques semaines de devoir valider définitivement le projet.

Lourde responsabilité car tous les élus sont comme moi, nous n’avons jamais construit un centre aquatique. Je peux vous assurer que tout est mis en œuvre pour que cet équipement innovant réponde aux attentes sociétales actuelles tout en ayant un déficit d’exploitation le plus bas possible. Nous gagnerons déjà beaucoup grâce au chauffage avec des anas de lin qui sont un sous-produit à disposition dans les 6 teillages locaux.

Trois axes majeurs : l’apprentissage de la natation, le sport santé sur ordonnance ou non et la création d’un club de natation. Ce sont des conditions indispensables pour avoir le maximum de subventions, notamment de la Région. L’ouverture est prévue en juin 2021.

  • Quelques mots également sur le projet d’école multilingue qui ouvrira en septembre 2019 en un lieu non arrêté à ce jour. Les enfants concernés sont ceux qui entrent en maternelle, à 3 ans. Toutes les activités et enseignement se feront indifféremment en Français, Néerlandais et Anglais et certainement également en allemand à partir de la seconde année de maternelle.

S’il s’agit d’une chance inouïe pour les enfants dont les parents sont convaincus par ce type d’enseignement, la CCHF n’acceptera jamais un élève venant d’une commune où une baisse d’effectif pourrait induire une suppression de classe. Nous serons très vigilants sur ce point.

La CCHF travaille en étroit partenariat avec la Direction Académique du Nord. A elle, la pédagogie et tout ce qui relève des enseignants. A la CCHF, l’accompagnement de ce projet pilote dans le cadre de notre compétence Petite-Enfance. Ce n’est pas non plus un projet monté contre le Flamand Occidental que nous devons soutenir pour son volet culturel. Les plaques de rues récemment posées au lotissement du Mulhoeck et Place Francis Cousin en témoignent. L’Institut de la Langue Régionale Flamande nous avait promis 4 panneaux gratuits d’entrée d’agglomération en Français et Flamand pour la fin d’année au plus tard.

  • Le PMS est terminé depuis le début de l’été et certaines plantations ont été réalisées voici quelques semaines. Les autres travaux devaient être poursuivis dans la foulée, mais la signature pour l’échange de terrain nécessaire à la réalisation de l’accès sécurisé entre les deux maisons face à l’école n’est intervenue que ce lundi. Les époux Bottein comme la mairie n’y sont pour rien. Nous relançons de suite toute l’opération avec une attention toute particulière pour les riverains en termes d’éclairage public, de pose de claustras ou de nouveaux arbustes pour préserver l’intimité.
  • La mise en conformité de la mairie au regard des normes PMR devient désormais vraiment très urgente. Il convient toutefois d’intégrer cette obligation dans une réflexion beaucoup plus globale tenant également compte des besoins de nos associations et les possibles évolutions administratives de nos communes.
  • Je terminerai par le déploiement de la fibre optique qui s’opère sur 12 mois ; le top départ fut donné le 26 novembre dernier. Toutes les habitations de West-Cappel seront par conséquent reliées à la fibre optique d’ici fin novembre 2019 et ce, gratuitement. Une réunion publique sera organisée à l’automne avec le SIECF et la société Axione, seule habilitée à prendre contact avec vous.  Chacun restera libre du choix de son opérateur. La connexion est gratuite jusqu’à l’intérieur de l’habitation si les conditions le permettent, c’est-à-dire s’il y a présence d’un fourreau ou s’il est possible de passer par une pelouse. Je suis à votre disposition pour tout renseignement.
  • Beaucoup de travail attend encore vos élus et les collaborateurs de la mairie mais ensemble, nous y ferons face en respectant toujours les contribuables que nous sommes tous.
  • Une nouvelle fois, un merci particulier à nos employés communaux : Claudie, Jean-Luc, Isabelle et Valérie Laporterie. Le CM leur est reconnaissant pour la qualité de leur travail.
  • Merci également aux adjoints, conseillers délégués et municipaux qui ne ménagent pas leurs efforts dans l’action municipale.
  • Au nom des membres du CM, excellente année à toutes et tous. La santé avant tout mais aussi de nombreux petits bonheurs au quotidien, avec la plus grande sérénité possible.
  • Je vous remercie.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également