La punaise diabolique éradiquée de l’église de West-Cappel.

Total
20
Shares

Fin avril, une trentaine de nouveaux spécimens étaient retrouvés, chaque jour, morts ou pas loin de l’être, sur le sol de notre église.

Inconnu de tous, il a d’abord fallu identifier cet insecte. La reconnaissance Google nous indiqua de suite que nous étions en présence de la punaise diabolique. Analyse confirmée par une société spécialisée qui traita tout l’édifice par fumigène.

Pour l’instant, le résultat est probant. Je crains toutefois que certains insectes reviennent se mettre à l’abri dès la chute des températures à l’automne. Nouvelle infestation très probable car plusieurs voisins de l’église m’ont signalé en avoir dans leur grenier et dans leur jardin.

Et si West-Cappel est touché, d’autres communes doivent également l’être.

Si elles reviennent à l’automne, nous savons désormais comment les accueillir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également