Le mieux ? Ecouter Mme Mady Dorchies.

Total
36
Shares

Même s’il existe sur le territoire de la CCHF différents lieux de mémoire dédiés à des événements qui se sont déroulés durant la seconde guerre mondiale, celui d’Esquelbecq est emblématique et certainement le plus connu.

Pour permettre l’embarquement de milliers de combattants à Dunkerque, il fut alors décidé de retarder l’avancée des forces allemandes en laissant des forces armées alliées dans quelques villages.

Ce fut le cas à Esquelbecq où les soldats Britanniques furent opposés à une unité SS et non à des forces régulières. Avec eux, pas de prisonniers. Les 80 soldats britanniques firent regroupés dans une grange et reçurent 5 grenades. Les blessés et mourants furent achevés au fusil. Seuls quelques uns en réchappèrent.

L’horreur absolue.

Ce lieu de mémoire est entretenu par une association. La CCHF la soutient financièrement mais nous devons prévoir l’avenir pour que la Mémoire ne s’efface pas et soit surtout transmise aux jeunes générations.

C’est bien dans ce but, que j’ai invité Mme Mady Dorchies, Conseillère Régionale en charge du Devoir de Mémoire à venir visiter le site et le musée qui lui est rattaché et ce, en présence des maires d’Esquelbecq, de Ledringhem, de Wormhout et des membres du bureau de l’association.

Il fut unanimement décidé de créer un partenariat de travail entre la Région, l’Association de la Plaine aux Bois, les communes concernées et la CCHF.

Merci Mady pour ta venue, le temps que tu nous as accordé et surtout pour ton écoute.

Vous devriez aimer également