Certains terrains des 40 communes de la CCHF sont considérés comme “zones humides” alors qu’ils ne le sont pas !

Quel avenir pour nos communes rurales ?
Total
0
Shares

Vidéo et court article en cliquant ci-dessous.

#zoneshumides #cchf #flandre #scot #plui

Le territoire de la CCHF est un polder, terre gagnée sur la mer. Faut-il pour autant en conclure que de nombreux terrains doivent être classés en “zones humides” ?

Certainement pas. La réunion organisée ce vendredi à la CCHF à l’initiative de Mrs Jean-Pierre Decool-sénateur et Paul Christophe-député n’avait pas d’autre but que de le démontrer.

Après une visite sur le terrain, à Bierne, nos deux parlementaires accueillirent Mrs Jérôme Mignon-sénateur de la Somme, parlementaire en mission pour les zones humides et Mr Jean-Pierre Thibault-inspecteur général au ministère de la transition écologique et solidaire.

Les maires comme les agriculteurs présents exposèrent leurs légitimes craintes.

Au cours de mon message d’accueil, j’ai tenu à exprimer le sentiment qui ne me quitte pas. Je suis persuadé que le classement en “zones humides” de terrains dédiés au futur habitat et au développement économique de la CCHF n’a pas d’autre but que de privilégier  les nouvelles habitations et zones d’activités à la périphérie des différentes agglomérations.

Décisions “parisiennes des ministères” qui ne se préoccupent nullement de la future vie dans chacune de nos communes rurales. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également